lundi 23 novembre 2015

Malade pour la première fois...

Voilà quelques temps que je n'ai pas posté d'articles ici mais, comme pour beaucoup, le cœur et l'esprit n'y était pas.

De plus comme vous le savez peut être, si vous suivez mon compte Instagram, j'ai passé ces 2 dernières semaines en vacances en Corse chez mes parents. Et si les précédentes (au mois de septembre) ont été plus que reposantes, celles-ci ont été un peu plus difficiles ...

Tout d'abord, elles ont commencé par un petit accrochage en voiture dès le lendemain avec plus de peur que de mal bien heureusement mais ça a donné le ton de ce séjour ! Et oui parce que très rapidement mon petit coeur est tombé malade, pour la première fois...

Un bon gros méchant rhume qui s'est vite transformée en rhino pharyngite agrémenté d'une conjonctivite quelques jours plus tard pour finir par une petite otite aujourd'hui.

Alors déjà je suis un peu dégoûtée parce que je pensais que les bébés allaités ne tombaient pas malades... A croire que le coup de froid et l'humidité Ajaccienne n'épargnent personne...

Et je peux vous dire que je m'en serais bien passé (ma maman aussi pour le coup). Parce que la première nuit on s'en souviendra toutes les 2 ! Le nez encombré, qui coule, un bébé qui n'arrive pas à respirer et qui se réveille tous les quarts d'heure. Oui nous avons vécu une nuit P O U R R I E, la première d'une longue série. 

Outre la fatigue, voir mon tout petit bébé malade me fend le coeur. Devoir lui moucher le nez (même si c'est pour son bien) est une torture, je trouve à chaque fois dans son regard de la peur et  de l'incompréhension "mais pourquoi tu me fais ca maman ?" 

Je tente par tous les moyens de le soulager et de le rassurer, je le berce dès qu'il en a besoin, j'apaise ses pleurs nocturnes, je le prend tout contre moi à chacune de ses siestes. Surtout qu'il reste malgré tout très souriant mon pauvre petit coeur.

Aujourd'hui, 10 jours que ça dure. alors de retour à la maison, je me suis empressée d'appeler mon pédiatre d'autant plus qu'à tout ces petits bobos s'est ajouté un gros mal de ventre et de la fièvre.

Résultat le méchant rhume se transforme en petite infection on passe donc aux antibios. Pour ce qui est des coliques, elles seraient dues à l'homéopathie prescrit par le généraliste de mes parents et ces petites granules (qui ont d'ailleurs bien améliorées les symptômes de la rhino) contiennent du lactose -> mauvaise idée pour un bébé APLV.

Allez, j'espère que les antibios vont faire leur travail et que ça ne vas pas trop faire mal au ventre à bébé qui n'a vraiment pas besoin de ça...

Et vous, bébé a-t-il déjà été malade ? Comment ça s'est passé ?



2 commentaires:

  1. Pauvre petits bouts, lorsqu'ils sont malades je pense que l'on se sent tellement démunis :/
    S'il y a bien une chose que je redoute après la naissance c'est bien çà :(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui c'est très difficile de les voir comme ça. On aimerait être malade à leur place.
      Je croise les doigts pour que nos petits bouts ne soient pas trop malade cet hiver.

      Supprimer