dimanche 25 octobre 2015

La rééducation du périnée

Franchement s'il y a bien quelque chose que j'ai repoussé et que je n'avais absolument pas envie de faire c'est bien la rééducation du périnée.

Pourtant il est évident que j'en avais besoin, déjà pour reprendre une activité sportive un peu plus intense mais aussi parce que je sentais que la grossesse et l'accouchement avaient fragilisé mon périnée.

Mon gynécologue m'avait cependant conseillé d'attendre un petit peu car l'allaitement a tendance à rendre les tissus plus mous et de fait, la rééducation moins efficace.

C'est donc en prévision de ma reprise de travail au mois de janvier et du manque de temps qui va forcément en découler que je m'y suis mise en ce mois d'octobre.

Rendez-vous était donc pris. Ce premier contact avec la sage femme était un simple entretien pour parler de la grossesse, de l'accouchement, de l'allaitement, des éventuelles difficultés rencontrées, des douleurs, des faiblesses du périnée...  Elle m'a également expliqué comment la rééducation se passait, que j'aurais 2 séances par semaine et que bien-sûr je pouvais venir avec bébé. Bref, ce premier rendez-vous m'a mise en confiance et j'ai eu un très bon contact avec cette nouvelle sage femme.

Lors des rendez-vous qui ont suivi, la rééducation a réellement débuté. 

La séance se déroule en 2 temps, d'abord avec une rééducation manuelle. La sage femme nous fait contracter les différents muscles du périnée à l'aide de visualisation, d'images qui aide à repérer ce que l'on fait (dans mon cas c'est une grotte..). Le souffle et la respiration ont également une place importante dans ce travail. Elle contrôle l'efficacité des exercices à l'aide de ses doigts. 

La 2ème partie se passe avec une sonde reliée à un ordinateur. C'est une sorte d'électrostimulation et pendant que la sonde fait son travail, nous devons contracter et relâcher le périnée en fonction des courbes qui apparaissent à l'écran. En gros, c'est le jeu vidéo du périnée !

En plus de ces séances, le travail à la maison reste important. Dans la mesure du possible il faut effectuer chaque exercice 3 fois, 3 fois par jour. Je fais de mon mieux pour y penser mais j'avoue oublier (très) souvent.

Finalement à mon grand étonnement, je ne vais pas à ces rendez vous à reculons et je les trouve même plutôt relaxants. 

Et vous, quelles sont vos impressions vis à vis de la rééducation du périnée ?




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire