dimanche 6 septembre 2015

Il n'Y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis !

Avant et pendant ma grossesse, j'avais plein de grands principes. Force est de constater qu'une fois que bébé est là, les choses ne se passent pas forcément comme on les avait  imaginées !

Voici un petit condensé de ce qui ne s'est pas passé comme je l'avais voulu/prévu :

1. Je serai zen et détendue pendant la grossesse : oui au début mais ça s'est vite gâtée. Malgré tout mes efforts j'ai vécu une grossesse stressante, j'ai eu peur, j'ai beaucoup pleuré. Je pense que si j'avais été moins angoissée mon bébé serait différent (moins agité, moins nerveux)

2. Bébé dormira dans sa chambre dès le retour de la maternité : sur les conseils des puéricultrices on l'a finalement pris avec nous dans la chambre, dans sa nacelle.

3. A 3 mois on le mettra dans sa chambre : euh no comment, il en a 5 et dort toujours avec nous (entre autre parce que ça me rassure vu qu'on le couche sur le ventre). Mais à 6 mois c'est fini, promis !

4. Bébé dormira dans son lit : dans les faits on cododote beaucoup, seul moyen pour moi de grappiller un peu de sommeil.

5. Pas de tétine : notre petit gars à un fort besoin de succion. N'ayant pas envie de lui servir de tétine humaine, oui la tétine c'est bien, j'adhère à fond !

6. J'arriverai à le laisser pleurer pour lui apprendre à dormir/s'endormir seul : j'aimerai pouvoir, je ne sais pas si ça changerait quelque chose mais je n'y arrive pas, c'est plus fort que moi. Mon petit cœur de maman ne supporte pas de l'entendre pleurer.

7. Je l'allaiterai pas plus de 3 mois : finalement l'allaitement a beaucoup d'avantage donc on continue peut être jusqu'au 6 mois...

8. Je le laisserai très rapidement à belle maman pour sortir avec mon mari : autant avec mes parents pas de soucis (mais ils sont loin) mais avec ma belle mère c'est plus difficile. Manque de confiance ou autre je ne sais pas mais pour l'instant nous n'avons pas profité de sa proximité.

9. Les affaires d'occasion que mon frère m'a donné suffiront : oui ça aide c'est sur mais j'avoue aimer avoir du neuf pour mon petit chéri sans compter que les tailles et la saison ne correspondent pas forcément.

10. Moi en congé parental, j'arriverai sans soucis à tout gérer, bébé, ménage, petit plat pour le chéri : bah non, je reconnais je n'y arrive pas. Si je fais un ptit coup d'aspirateur ou du repassage dans la journée, c'est bien ! Un bébé ça prend du temps et j'ai accepté que je n'étais pas une superwoman.

On a fait des erreurs c'est sûr, on en fera encore, on aurait peut être dû faire comme on l'avait prévu à la base, les choses auraient peut être été différentes, ou pas ! Mais avoir un enfant c'est ça, on s'adapte à la situation, on vit un peu au jour le jour en fonction de bébé, être parents ça s'apprend !

Et vous, avez-vous du faire des concessions?


1 commentaire:

  1. Oui, et parfois dans le sens inverse :
    - on va le gardé dans notre chambre les 2 premiers mois ... euh, non, en fait, il fait trop de bruits et ça nous stress trop dans sa chambre à 15 jours
    - allaitement jusqu'à 6 mois, puis mixte ... ben non, gros besoin de succion, tété à rallonge, sevrage difficile = allaitement 6 mois tout pile puis biberon pour soulager maman
    et comme toi :
    - pas de tétine ... puis finalement on a préférer qu'il ai une tétine et qu'on puisse dormir XD

    Finalement, le plus important c'est de suivre son enfant, parce qu'ils sont les mieux placé pour nous faire comprendre ce qui est bon pour eux.

    RépondreSupprimer