jeudi 6 août 2015

Des petits sigles pour de grandes galères


Aujourd'hui je vais te résumer un peu mon parcours à travers des petits sigles, des petites lettres que j'ai rencontré sur le chemin de la maternité.

OPK (Ovaires Polykystiques) : Ou comment mes ovaires, au lieu de produire un beau follicule mature chaque mois, en produisent des centaines tout petit riquiqui. En gros mes ovaires ressemblent à du gruyère... Résultat : 0 ovulation. Voici une des raisons qui explique en partie les difficultés qu'on a eu à concevoir un bébé, mais ce n'est pas la seule, ça aurait été trop simple !

PMA (Procréation Médicalement Assistée) : Oui parce que quand tu es OPK, les chances de concevoir naturellement sont très minces. J'ai donc pris rendez-vous avec un gynécologue spécialisé dans l'infertilité, le début des réjouissances, entre prise de sang et traitement hormonal, le parcours est loin d'être simple. 

IAC (Insémination Artificielle avec sperme du Conjoint) : Bébé tardant à faire son nid malgré une intervention chirurgicale et la prise d'hormone, c'était la suite logique de notre parcours. Tout était prêt, les examens faits (le papa se souvient encore de cette matinée au labo!) pour une IAC en septembre 2014. Ouf, par chance bébé s'est installé naturellement en août 2014 :-))))))

MAP (Menace d'accouchement Prématuré) : L'angoisse ... Lors de l'écho du 2ème trimestre, le médecin remarque que mon col de l'utérus est court (29mm) Rien de trop méchant mais suffisamment pour que je sois mise en arrêt de travail avec pour consigne d'en faire le moins possible. Les contractions n'ont pas tardé à apparaître, et je suis devenue une maman canapé.

SA (Semaine d'aménorrhée ) : Je ne t'apprend rien, c'est comme ça qu'est datée une grossesse soit 2 semaines en plus par rapport à la date de conception, ce qui correspond plus ou moins à la date des dernières règles. J'en parle ici parce que je peux te dire que je les ai compté ces SA. Étant au repos dès la 22ème semaine d'aménorrhée, le chemin vers les 41 SA me paraissait insurmontable. Chaque pallier, une victoire, la route s'est arrêtée à 34 SA, bébé étant vraiment trop pressé d'arriver. La prématurité, j'aurais bien évidemment l'occasion de t'en reparler.

RGO (Reflux Gastro Oesophagien) : Bébé est arrivé, et j'ai découvert de nouvelles lettres, quelle galère. Mon bébé a un RGO, mon bébé souffre et cette immaturité du système digestive entache quelque peu le bonheur des premiers mois de la vie.

BABI (Bébé aux Besoins Intenses) : Je ne saurais trop dire si mon petit en est un, il en a certaines caractéristiques (beaucoup de bras, de crises de larmes, d'émotivité) mais pas toutes. Le temps me le dira. Je pense que son reflux et sa prématurité jouent aussi beaucoup dans sa façon d'être.

Voilà j'en oublie très certainement mais ceux là raconte bien mon aventure.

N'hésite pas à partager ton histoire si tu te reconnais aussi dans ces petits sigles, ou d'en d'autres d'ailleurs.

A très vite

2 commentaires:

  1. Mon Petit Cœur aussi est né à 34SA. S'en est suivi un long séjour de trois semaines en néonat'. On s'en serait bien passé, n'est-ce pas ?! Enfin, il va bien c'est le principal...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Heureusement qu'ils vont bien mais je crois qu'on restera marquées par ces naissances et ces débuts de vie si particuliers. On croise les doigts pour que ça ne se reproduise pas ...! (Oui oui on pense déjà au 2ème 😉)

      Supprimer